Comment protéger les données de vos clients et mener des A/B tests plus intelligents ? | Mixpanel
Analytics produit

Comment protéger les données de vos clients et mener des A/B tests plus intelligents ?

Natasha Wahid AB Tasty

Les lois relatives à la protection des données évoluent sans cesse pour mieux protéger les informations personnelles des consommateurs. RGPD en Europe, CCPA en Californie, LGPD au Brésil… Ces lois visent à rendre les données plus transparentes et à donner davantage de pouvoir aux consommateurs, tout en limitant certaines pratiques de collecte de données.

Si renforcer la confidentialité de nos données est une bonne chose pour nous tous, ces lois ont une incidence sur vos pratiques d’expérimentation et votre stack tech. Nombreuses sont les technologies à avoir été conçues avant l’existence de ces lois, et si certaines itèrent assez rapidement pour se mettre en conformité, d’autres sont à la traîne.

Dans ces circonstances, comment évaluer vos outils d’A/B testing afin de recueillir les informations nécessaires pour proposer de bonnes expériences digitales, tout en protégeant les données des clients ? C’est ce que nous allons aborder dans cet article.

Commençons par le début : pourquoi la confidentialité des données est-elle aussi importante ?

De plus en plus de gens se servent d’internet pour réaliser des tâches quotidiennes : gérer leur compte bancaire, faire des courses ou échanger avec leurs amis et la famille. Et avec chaque clic et chaque recherche, ils créent des tonnes de données. Les entreprises utilisent ces données pour concevoir des produits, des publicités et des expériences d’achats plus adaptés. Mais cette grande quantité de données implique également un risque accru de violation des données et une mauvaise gestion de celles-ci.

Suite à de récentes fuites de données très médiatisées et à des pratiques commerciales peu scrupuleuses, les gouvernements comme les consommateurs ont commencé à exiger davantage de la part des entreprises qui collectent et stockent leurs données. Des appels ont été lancés en faveur de plus de transparence et de contrôle sur l’utilisation des données collectées ainsi que davantage de conséquences pour les entreprises qui gèrent les données de manière irresponsable. Ces éléments ont stimulé au niveau mondial l’introduction de lois et de réglementations, destinées à donner la priorité à la protection des données des consommateurs.

Avec ces nouvelles règles et la couverture médiatique des fuites de données, les consommateurs prêtent plus attention que jamais à la manière dont les entreprises gèrent leurs données. Selon McKinsey, six consommateurs européens sur dix sont désormais conscients que des lois régissent l’utilisation de leurs données au sein de leurs propres pays, contre quatre sur dix en 2015.

Mais cette prise de conscience accrue des lois n’est pas allée de pair avec une augmentation de la confiance. D’ailleurs, la confiance des consommateurs dans la manière dont les entreprises gèrent leurs données reste faible (moins de 25 % des consommateurs), presque tous secteurs confondus, selon les données de McKinsey.

Cela résulte en une opportunité pour les entreprises qui mettent la priorité sur la confidentialité des données. Un excellent point de départ consiste à faire un audit de votre stack tech pour vous assurer que les outils que vous utilisez pour tester et optimiser vos expériences digitales mettent eux aussi la priorité sur la confidentialité des données.

Avant de se plonger dans notre checklist pour vous aider à auditer votre stack tech, étudions rapidement ce que vous devez savoir sur les lois en vigueur relatives à la confidentialité des données.

Le B.A.-BA de la législation sur la confidentialité des données

Les dernières années ont vu l’apparition de toute une série de nouvelles réglementations et exigences liées à la confidentialité des données. Parmi tant d’autres, on peut citer le RGPD et le règlement ePrivacy en Europe, le CCPA en Californie, ou encore la LGPD au Brésil. Il existe déjà suffisamment de contenu de qualité pour étudier chacune de ces lois dans les moindres détails alors en voici un résumé :

Ces lois existent pour permettre aux individus d’avoir davantage de contrôle sur leurs données personnelles. Les entreprises doivent, entre autres, pouvoir :

  • Informer clairement les individus sur l’utilisation de leurs données personnelles,
  • Obtenir le consentement explicite d’un individu pour utiliser ses données,
  • Justifier d’une base légale pour l’utilisation de ces données,
  • Autoriser les utilisateurs à se rétracter à tout moment,
  • Répondre et donner suite aux demandes des individus concernant leurs données personnelles.

La directive ePrivacy, connue aussi sous le nom de “directive sure les cookies,” est particulièrement importante pour les spécialistes de l’optimisation des conversions car elle cible les cookies, qui sont largement utilisés dans le secteur du marketing et des produits comme l’analytics produit et les outils d’A/B testing.

C’est quoi les cookies ?

Par cookies, on entend généralement de petits fichiers textes déposés sur l’ordinateur du visiteur d’un site qui sont ensuite lus par un navigateur pour déterminer et activer différents services au visiteur de ce site. Mais la loi européenne adopte une approche plus large et comme l’indique l’article 5, paragraphe 3 de la directive ePrivacy, les cookies correspondent à tout ce qui a accès à la mémoire interne de l’appareil du visiteur d’un site ou d’une application.

Cette définition élargie des cookies signifie que toute technologie pouvant accéder à la mémoire de l’ordinateur du visiteur d’un site porte atteinte aux droits à la confidentialité de l’utilisateur de cet appareil. Il faut cependant garder à l’esprit que cette directive n’interdit pas l’utilisation des cookies. Les propriétaires ou les éditeurs de site web peuvent utiliser les cookies si le visiteur donne son accord.

Comment assurer la conformité de vos pratiques d’A/B testing et de votre stack tech en matière de confidentialité des données ?

L’expérimentation est une pratique essentielle pour toutes les équipes marketing et produits. Les consommateurs souhaitent la confidentialité de leurs données mais ils désirent également davantage de personnalisation et des expériences plus plaisantes et accessibles. Les tests vous permettent d’itérer en continu en vous appuyant sur des informations statistiquement significatives quant aux attentes des utilisateurs à l’égard de votre site ou produit.

Mais pour réaliser des expérimentations en ligne, il est nécessaire de collecter des données. Développer une hypothèse de test, proposer une expérience plus personnalisée ou encore suivre l’efficacité d’un test : toutes ces pratiques sont alimentées par les données. C’est pourquoi les équipes chargées de l’expérimentation doivent faire de la confidentialité des données leur priorité absolue.

Dans cette optique, voici une checklist utile à prendre en considération pour vous assurer que vos pratiques d’expérimentation et les technologies sur lesquelles elles s’appuient sont conformes aux réglementations sur la confidentialité.

  • Comprendre où votre fournisseur de technologie stocke ses données,/li>
  • Comprendre de quelle quantité de données votre fournisseur a besoin pour remplir ses fonctions
  • Vérifier si les données des utilisateurs sont compromises de manière irresponsable, comme dans le contexte de la démo du fournisseur
  • Comprendre de quelle manière la technologie est mise en place sur votre site web ou dans l’environnement de votre produit

N’oubliez pas qu’une infrastructure conforme aux exigences de confidentialité des données et de sécurité dépend de son maillon le plus faible. C’est pourquoi chacun de ces aspects est d’une importance cruciale.

Mixpanel + AB Tasty : une combinaison gagnante pour des données protégées !

Mixpanel permet aux équipes de tracker facilement et en toute sécurité des événements complexes au sein du produit et d’exploiter les données issues d’AB Tasty pour expérimenter, personnaliser et gérer les fonctionnalités tout au long du parcours client. L’intégration permet à AB Tasty de transmettre des campagnes, des tests et les données des variations à la plateforme Mixpanel. Ainsi, les équipes peuvent analyser les interactions des utilisateurs et leur comportement au sein du produit. Les équipes sont en mesure de prendre des décisions éclairées sur la base du comportement des utilisateurs et de mesurer leur impact sur les indicateurs de performances clés du produit.

En tant que premier fournisseur d’outils d’expérimentation, de personnalisation et de feature management, AB Tasty s’engage à respecter la confidentialité des données des utilisateurs. Société technologique basée en Europe, AB Tasty se conforme aux lois et aux réglementations en matière de confidentialité les plus strictes à l’échelle internationale pour assurer le respect le plus total des droits et du consentement des consommateurs. Ensemble, AB Tasty et Mixpanel aident à mener des tests A/B et des campagnes de personnalisation plus intelligents tout en assurant le respect des normes les plus strictes en matière de confidentialité et en suivant l’évolution des normes de sécurités à long terme.

Get the latest from Mixpanel
This field is required.